Skip to content

Ete 2011 Ose célébrer toute la palette émotionnelle de Vie en toi

MISE A FEU

FEU D’ETE  2011

Ose sentir et ressentir les couleurs arc-en-ciel de ton feu d’été.

Célèbre toute la palette émotionnelle de la Vie en toi, sans refoulement, ni défoulement.

Ose

  • T’ouvrir à la richesse émotive qui t’habite
  • Découvrir son sens profond
  • Tenter de savourer même la peur (de l’ombre)
  • Chercher à goûter plus intensément la joie (de la lumière)
  • Remercier, ému de gratitude, la Vie en chacun de nous

 

BURN-IN en parole  au Centre Ste-Ursule Fribourg, le 30 juin 2011

  • Accueil
  • L’intelligence émotionnelle
  • Hymne à ta peur
  • Ode à ta joie
  • Gratitude à la Vie
  • Abraço

BURN-IN sans parole  : Annulée à cause de la météo

FLAMMES

BURN-IN Eté 2011  Créations partagées / 30 juin 2011

Hymnes à la peur 

 

Louée sois-tu ma peur

De pierre grise, noire, blanche et lourde

Avec tes nombreuses et rudes aspérités,

Tu peux te transformer en soleil,

Ejecter avec force et chaleur

Ces pustules et lisser ainsi la douce surface.

Soleil qui m’invite au dénuement,

Pauvreté de ma personne

Qui attend d’être comblée, aimée,

« Bienheureux les pauvres »,

Qui espère être rassasiée.

Lumière qui peut éclairer et aimer

Ceux qui ne savent pas ce qu’ils font

Loué sois-tu « Astre d’en haut »

Annette

 

-.-

 

Louée sois-tu sœur ma peur,

Dans le jardin de Gésehmani de ma vie, tu es là pour me rappeler que du mal qui nous touche, l’amour absolu en fait un plus grand bien. Alors quand tu viendras hanter les recoins obscurs de mon chemin de vie, rappelle-toi à moi, comme la pierre d’angle rejetée, et cache en ton sein le feu que la vie qui éclaire la réalité de mon existence. Et de ce sentiment primaire du rejet jaillisse de toi, l’éclat étincelant de l’amour qui se donne. Ainsi chère soeur ma peur, tu deviendras ma compagne sur le sentier qui mène à l’homme que je suis en vérité, celui-là même que mon Créateur contemple dans ce face-à-face absolu auquel Il nous destine tous à entrer un jour ou l’autre. Bienheureuse es-tu sœur ma peur, toi qui m’a fait pendre conscience que souffrir c’est vivre pleinement cette vie d’homme que j’ai reçu du Père, Lui l’origine de toute mon existence.

 

-.-

 

Louée sois-tu ma peur

  • De me mettre des limites
  •  De m’offrir autant de défis de croissance

Louée soit tu ma peur

  • De me forcer de creuser en moi
  • Pour retrouver la sécurité…
    • du Feu,
    • du Vivant,
    • de l’Aimant

 

-.-

Louée sois-tu ma peur

De crier mon déchirement intérieur

Ma révolte devant ce que je ne veux accepter

Mon désir de résister à ce qui est

Sans toi comment saurais-je que je me trahis

Que je maltraite la Vie en moi

Tu es la porte de mes besoins niés

De mes arrangements bancals

Je vais t’accueillir comme une messagère

T’écouter plutôt que de me mépriser de t’éprouver

Peur amie pour mieux vivre en vérité

 

-.-

 

Louée sois-tu ma peur

Peur qui veut préserver la relation

Peur qui protège des dangers

Peur que je peux “diamanter”, du manque à l’abondance

Louée sois-tu ma peur

De me faire vibrer pour oser

PEUR, anagramme de :

  • EPUR (e) (qui élimine des ressentis, qui me ramène dans le présent…)
  • REPU (quand c’est trop, lourd comme une malbouffe)
  • (h) UPER (lorsque je te prends trop au sérieux)
  • RUPE (On va ruper = On va casser la croute; Il a tout rupé = Il a tout englouti et il ne reste rien du tout.)

 

Odes à la joie

 

Joie qui emplit mon cœur

Qui redonne de l’énergie

Court avec mon sang jusqu’à ses extrémités

Suinte en gouttelettes arc-en-ciellisées à travers les pores de ma peau

Joie qui rayonne comme le champ de tournesols

Qui exhale les senteurs crépitantes du feu de bois

Joie communiant d’amitié comme le caramel partagé

Traces s’imprimant au tréfonds de mes entrailles

Prêtes à rejaillir vers l’humain rencontré.

Annette

-.-

Ô toi l’hôte de mes entrailles, quand je broie du noir et que la vie ne m’apporte rien de plaisant. Toi, tu allumes un feu de tempête en mon être. Ce qui était tristesse ou absence devient joie et lumière. Que cet été brûle de milles feux, comme jadis aux bords de nos lacs un certain jour d’août. Que le feu d’amour que tu as allumé au pied de la Croix jaillisse sur le chemin de mon été. De la joie, je ferais mon combustible. De ce vent de liberté mon carburant. Et de ton amour inconditionnel mon étincelle. Ainsi brûleras-tu à jamais aux cœurs de mes entrailles. Ô toi mon hôte si intime. Tu es ma lumière, lumière venue d’en-haut, source inépuisable de joie, de liberté et d’amour. Que suis-je pour qu’une telle source brûle en moi.

 

-.-

Ces petites joies au quotidien :

  • La rencontre fortuite dans le train
  • Le brouillard qui s’écarte
  • Les mains qui dansent sur le piano
  • Le regarde amoureux du père

Que c’est bon, c’est bon la Vie !

-.-

Quand le temps suspendu

Donne toute la place au présent

Quand la vie pétille

Au bord de ton regard

Au creux de ta caresse

Qu’elle circule et se déploie sans entraves

Déborde la gratitude

-.-

Vibrante dans la montagne

Yeux ouverts, marchant seule, Dan

Regards, sourires, pétillement du feu

La Vie, sais-tu la prendre comme un jeu?

Mains et panier, cerises à cueillir

De bonne heure le matin, de bonheur le matin, prends  le temps d’accueillir…..

-.-

Les participants

ETINCELLES

BURN-IN® Eté 2011 Célébrer sa vie émotionnelle

Emotion / processus vital d’adaptation / Jean Garneau et Michelle Larivey

 

  1. Emergence de l’émotion et identification (position d’observateur) : CONSENTIR
  2. Immersion dans l’émotion, éprouvée complètement par choix conscient : SENTIR
  3. Développement et exploration active des ramifications : RESSENTIR
  4. Prise de signification, besoins menacés identifiés (Insight) : EUREKA !
  5. Action unifiante : respecter ce qui est important pour moi et l’assumer devant l’interlocuteur (cohérence entre le vécu et l’exprimé) : GAGNANT GAGNANT ?

 

 

Transformation essentielle…comment guider / Connirae et Tamara ANDREAS

 

Extraire le diamant de la pierre

  1. S’associer et ressentir
  2. Si une place dans le corps, ou ?
  3. Si un poids, quel genre de poids
  4. Si une couleur, laquelle
  5. Si une texture, laquelle ?
  1. Est ce consciemment (yeux fermés)?
  2. Non alors ferme les yeux et adresse toi à cette partie inconsciente
  3. Qu’est ce que tu veux obtenir pour moi d’important (ta fonction utile)
  4. La remercier
  1. Devient cette partie inconsciente
  2. Quand tu auras réussi…, qu’est ce que cela va te permettre d’obtenir d’encore plus important pour X ?
  3. Merci  (etc. en itération)
  1. Un fois atteint un des états essentiels : Comment ressens tu, toi X.
  2. Habiter « l’essentiel », « le cœur » pour y rester un bon moment, se faire imprégner par cet état, et ensuite les mêmes étapes de retour, mais cette fois-ci irradiés par la qualité essentielle trouvée…L’idée de prendre autant de temps pour « l’aller » que pour le retour

États essentiels : ” Paix Intérieure “, ” Joie “, ” Amour “, ” Unité “, ” Etre “…..

JP / 110630

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s